Le blog Morpho Evasions

Le Jaguar

Le Jaguar

A quoi ressemble le Jaguar ?

jaguar panthera onca

Copyright Wikimedia

Appartenant à la famille des félidés le Jaguar est le félin le plus grand d’Amérique. Son pelage permet de le distinguer des autres félidés du genre Panthera. Surtout de la panthère (Panthera pardus). Le Jaguar possède des tâches, aussi appelées Rosettes, qui sont dites « centrées ». Il s’agit là du motif de taches le plus complexe chez les félidés.

Le Jaguar est également reconnaissable par le fond de son ventre blanc et les flancs tachetés. Le dos, la queue, le dos des oreilles ainsi que la commissure des lèvres sont noir.

Il faut remarque qu’il existe des Jaguars noirs. Il s’agit d’une mutation mélanique (pigments responsables de la couleur). Il est possible de retrouver des jaguars noirs et tachetés dans une même portée. Cela ne dépend ni de la géographie ni de critères écologiques.

Les taches noires sont également visibles sur les espèces noires. Son camouflage tacheté lui permet d’être très discret dans la pénombre des sous-bois.

Il possède des pattes courtes et puissantes adaptées à son mode de vie arboricoles. Il possède une musculature impressionnante et possède la mâchoire la plus puissante au cm² des félidés.

Il est capable de terrasser des proies de 200 à 300kg.

Son ouïe et son odorat sont très développés car il chasse dans les profondeurs des forêts tropicales. Ses sens étant très développés, il possède des vibrisses qui l’aide à appréhender son environnement.

Particularité, le Jaguar est doté d’une clavicule, comme les primates. Ceci lui donne un atout considérable au moment de capturer sa proie. Il arrive ainsi à « l’enlacer » ce qui facilite la prise et le déséquilibre.

La queue du Jaguar est un peu plus développée que les autres félins ayant un mode de vie arboricole.

Répartition

Si son territoire s’étend théoriquement des Etats-Unis au nord de l’Argentine. Il est surtout présent dans les pays d’Amérique Latine (du Mexique au nord de l’Argentine). Il est ainsi le plus grand prédateur en zone intertropicale d’Amérique.

Un chasseur redoutable

panthera onca jaguar

Copyright Wikimedia

Le Jaguar est connu pour être capable de chasser mais aussi de pêcher. En ce qui concerne la chasse, il chasse essentiellement à terre. Il est adepte de l’affut et profite de son camouflage pour le faire. Une fois sa proie attrapée, généralement tuée grâce à une morsure au niveau de la nuque, il se retire dans un endroit tranquille pour la déguster. En cas de nécessité le Jaguar peut manger des animaux morts. S’il n’arrive pas à terminer son repas il peut recouvrir celui-ci de terre, de feuilles et de branches pour revenir une autre fois.

Le régime alimentaire du Jaguar est très varié : pécaris, ongulés, tapirs, daims à queue blanche, pacas, agoutis, tatous, singes, caïmans, poissons et bien sûr les tortues.

Il est capable d’extraire la chair des tortues (marines, terrestres et d’eau douce) en glissant une patte par le grand trou de la carapace. Il apprécie particulièrement leur chair. Il lui arrive également de casser la carapace de la tortue avec ses dents si celle-ci est de petite taille.

A Tortuguero et Corcovado il n’est pas rare de capter sur les caméras infrarouges les scènes de chasse à la tortue.

Le tapir est quant à lui la proie la plus grosse à laquelle il puisse s’attaquer. Mais son épaisse peau le protège suffisamment pour ne pas succomber à chaque attaque.

Curiosités du Jaguar

Jaguar

Copyright Wikimedia

L’empreinte comporte une grande pelote plantaire et quatre petites marques correspondant aux pelotes digitales. La largeur de la patte peut aller jusqu’à 12 cm pour les pattes avant et 8 cm pour les pattes arrières.

Le Jaguar est principalement solitaire. Un mâle dominant peut régner sur des territoires d’une superficie allant de 5 à 500 km². Il est estimé environ 1 jaguar pour 25 km² (il s’agit d’une estimation car le calcul et l’observation des Jaguars restent compliqués). Ils n’utilisent pas systématiquement l’ensemble de leur territoire. Si la nourriture est suffisante à un endroit ils y restent jusqu’à qu’ils aient à en trouver ailleurs sur leur territoire.

La communication du Jaguar est très efficace. Il signale ainsi sa présence et les limites de son territoire à partir de plusieurs signaux.

  • Nous pouvons citer l’urine, comme tous les félins. Il urine généralement à hauteur de museau pour faciliter l’identification.
  • Les griffures sur les arbres en tant que signaux visuels. Les espèces d’arbres seraient sélectionnées avec son sur leur territoire. Ce qui montrerait un réel besoin de communication et d’identification.
  • Les signaux auditifs tels que les rugissements, grognements et feulements.

Le Jaguar apprécie beaucoup l’eau. Elle est indispensable à son développement et conditionne sa répartition géographique. L’eau lui sert à se baigner pour se rafraichir et à pêcher.

Il est un prédateur des autres félins. Les félidés plus petits comme les ocelots, jaguarondis peuvent également entrer dans son menu.

 

La reproduction

chaton jaguar

Copyright Wikimedia

 

A maturité sexuelle arrive entre 3 et 4 ans. La durée de gestation est de 100 jours en moyenne.

La saison de reproduction se situe plutôt en saison des pluies et ils peuvent mettre bas jusqu’à 4 petits.

Les mâles et les femelles se rencontrent plusieurs fois par an car le cycle de la femelle se succèdent tous les 6 à 17 jours. Au Costa Rica, les naissances sont observées à n’importe qu’elle époque de l’année.

Le petit Jaguar ressemble à un chaton tacheté. Le plus souvent la portée comprends deux jeunes. La femelle, très protectrice, les protège à l’abri les 6 premiers mois de leur vie.

A l’âge de 1 ou 2 ans, le petit Jaguar commence à prendre son autonomie et explore le territoire sous couvert, toujours, de la protection de sa mère.

Les chatons sont aveugles jusqu’à l’âge de 13 jours. Ils pèsent à la naissance entre 700 et 900 grammes.

Durant les premières semaines, ils sont aveugles et sourds. Ils dépendent donc totalement de leur mère.

En résumé

Nom (genre, espèce) : Panthera onca

Famille : Félidés

Ordre : Carnivores

Classe : Mammifères

Taille : de 1.12m à 1.85m, au garrot de 0.68 à 0.76m.

Poids : De 36 à 158kg. Les femelles sont plus petites.

Répartition : du Mexique au nord de l’Argentine.

Habitat : Forêts tropicales, forêts sèches buissons pré désertiques, en dessous de 1000 m d’altitude.

Régime alimentaire : Carnivore

Structure sociale : solitaire et territorial

Maturité sexuelle : Entre 3 et 4 ans

Saison de reproduction : toute l’année avec une préférence pour la saison des pluies

Gestation : 100 jours en moyenne

Nombre de jeunes par portée : de 1 à 4 petits

Poids à la naissance : De 700 à 90 g

Longévité : 22 ans en captivité, 10 ans en milieu naturel, 50% de mortalité avant les 2 ans

 

La Fondation Panthera

La fondation Panthera à pour objectif de protéger les félidés dont le Jaguar en éducant les populations locales sur l’importance de la protection de ces espèces.

De nombreux projets ont été mis en place et ont abouti à une réduction drastique de la chasse aux Jaguars en tant que prédateurs du bétail et à l’amélioration du mode de vie des populations locales.

Si vous souhaitez aider cette association vous pouvez vous rendre sur ce site: Fondacion Panthera.

Si vous avez des difficultés pour leur faire un don, nous avons un partenariat avec eux et pouvons servir d’intérmediarie pour que la totalité de votre don leur arrive.

Laissez un commentaire





Le blog Morpho Evasions

VOYAGES SUR MESURE

Devenez l'architecte de votre voyage au Costa Rica

AUTOTOURS

Des circuits parfaits pour découvrir le Costa Rica.

NOTRE AGENCE

Une présentation de nos valeurs et de notre vision du voyage.

Autres articles