Skip to content
Le blog Morpho Evasions

Tarentule ou mygale au Costa Rica?

Tarentule ou mygale au Costa Rica?

Les deux noms Tarentule et Mygale ont souvent été confondus et utilisés à tort.

Mais bonne nouvelle ce n’est pas de votre faute. Mais alors d’où vient la confusion ? Nous allons éclaircir les choses dans cet article.

mygale

Tout d’abord faisons un point sur la célèbre tarentule.

La Tarentule :

La vraie Tarentule (Tarentula), du nom scientifique Lycosa tarantula tire son nom d’une ville d’Italie Tarente. Elle appartient au sous-ordre des aranéomorphes et à la famille des lycosidae. Si si, ça a son importance, vous verrez.

Il s’agit donc en réalité, d’une espèce particulièrement grande d’araignée-loup (lycosidae).

Il faut savoir qu’elle n’est pas aussi grande que la mygale, en effet le corps de la tarentula mesure au maximum 3 cm de long (au lieu de 3 à 10 cm pour la mygale).

Elle vit dans des terriers en Italie, dans le sud de la France et dans les Balkans.

Elle est à l’origine de nombreuses croyances, comme par exemple le fait que sa morsure était mortelle ou encore qu’elle était à l’origine du tarantisme. La vérité est tout autre ce ne serait pas la tarentule la responsable mais l’araignée veuve-noire.

Le tarantisme maintenait la victime dans une sorte d’hébétude, suivi d’un long sommeil et se compliquait quelque fois jusqu’à la mort. Cet article très complet vous montrera à quel point cette maladie était considérée comme mystique voire démonique car elle plongeait la victime dans un état de possession. Lien : https://journals.openedition.org/ethnomusicologie/102

 

La Mygale

mygale costa rica

 

Les mygales sont des araignées de grandes tailles appartenant au sous-ordre des Mygalomorphaes et  à la famille des Theraphosidaes.

On rencontre ces araignées sous les tropiques et donc au Costa Rica. 13 espèces de mygales sont recensées au Costa Rica.

Parmi les plus connues nous trouvons la mygale à genoux oranges. Connus sous les noms scientifiques de fossorium  et albopilosum.

Ces araignées possèdent un dimorphisme sexuel assez marqué, c’est-à-dire que la taille du mâle est bien inférieure à celle de la femelle.

 

Les mygales possèdent un venin neurotoxique assez puissant pour tuer des animaux de la taille de lézards ou petites souris.

Il est important de rappeler que la très grande majorité des mygales sont inoffensives pour l’homme mais si la piqûre reste douloureuse. Vous n’avez donc rien à craindre au Costa Rica.

 

Mais alors d’où vient la confusion entre tarentule et mygale ?

Cette confusion vient de plusieurs aspects :

  • Tout d’abord la grande taille des deux espèces. Même si la mygale est beaucoup plus grande. Il est très rare d’avoir les deux spécimens l’uns à côté de l’autre pour les comparer. De plus il faudrait être un connaisseur en araignées pour faire la différence.
  • La dénomination française/anglaise. C’est sans doute de là que vient la plus grande confusion. Quand un français utilisera le mot mygale pour parler des araignées de la famille des Mygalomorphae les anglophones utiliserons le terme Tarantula, comme par ex : Costarican zebra tarantula. Or le « Tarentula » anglophone se confond avec le nom latin de l’espèce italienne, d’où la confusion.

Au Costa Rica trouve-t-on des tarentules ou des mygales ?

Comme nous l’avons vu précédemment la vraie tarentule (Lycosa tarantula) vit en Europe et au Moyen-Orient. Au Costa Rica vous ne trouverez donc que des mygales.

mygale

 

Qu’est-ce qui caractérise les mygales ?

L’aspect le plus impressionnant des mygales vient essentiellement de leur taille. AU Costa Rica la taille moyenne d’une mygale (nous mesurons la taille du corps et non les pattes) est d’environ 8 à 10 cm.

Les mygales peuvent vivent près de 20 ans (souvent plus) pour les femelles et environ 5 ans pour les mâles. Ils meurent peu après avoir atteint leur maturité sexuelle.

Les mygales sont connues pour leurs grandes chélicères (crochets à venin) mais également par leur faculté à expulsés par vibration de leur abdomen des poils urticants sur leur agresseur.

Ces poils urticants peuvent provoquer des irritations sur la peau.

La présence de poils sur les pattes de la mygale est également une des principales caractéristiques.

 

Où vivent les mygales du Costa Rica ?

Généralement les mygales aiment les forêts humides, les bords de rivière et les forêts profondes.

Elles vivent dans des terriers situés à même le sol ou sous des pierres, dans des troncs d’arbres ou tout autre cavité suffisamment grandes pour pouvoir les accueillir.

La mère mygale pond ses œufs dans le terrier, les entoure d’un cocon et les niche tout au fond du nid. Elle refermera le nid en attendant que les œufs éclosent.

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir l’apercevoir dans son milieu naturel, de nombreux terrarium touristiques vous offrent cette possibilité au Costa Rica. Nous pourrions citer ceux de Monteverde par exemple.

Monteverde est d’ailleurs un excellent site pour y observer les mygales, comme par exemple lors d’un tour de nuit au refuge nocturne de Monteverde.

 

Comment savoir si une mygale est dans son nid ?

Le trou d’une mygale est généralement parfaitement circulaire. Si vous passez devant un trou avec cette caractéristique et que celui-ci est bouché par une toile d’araignée, alors celle-ci est partie en chasse. Elle aura peut-être la chance de voir un insecte à son retour, pris entre les mailles du filet. Si le trou n’est pas recouvert par cette toile, soit la mygale se trouve à l’intérieur soit elle a abandonné le nid.

 

Les mygales sont-elles agressives envers l’homme?

Absolument pas. Les mygales sont des araignées plutôt tranquilles qui préfèrent se cacher que de venir nous chercher.

La mygale est un prédateur, ce qui signifie qu’elle va chasser ses proies, soit sur le sol, soit sur les arbres ou encore sous terre dans des galeries. Les morsures accidentelles occasionnées à l’homme sont dues à une manipulation, ou à une réaction de défense.

Il est à rappeler que le venin de la mygale n’est pas mortel pour l’homme.

Connaissez-vous bien les tarentules et les mygales ?

Si nous avons vu leurs principales différences voyons ensemble leurs points communs.

S’agissant d’araignées, elles possèdent toutes les deux :

  • Quatre paires de pattes (8 en tout)
  • Des chélicères (les fameux crochets à venin)
  • Un corps divisé en deux parties : le céphalothorax (où sont insérées les pattes) et l’abdomen
  • Des yeux simples
  • Un exosquelette (squelette externe)
  • Pas d’organes d’ouïe ni d’olfaction

Ce ne sont que quelques-unes des caractéristiques communes à la tarentule, la mygale et aux autres araignées.

Que ce soit la tarentule ou la mygale, qu’elles soient en Amérique centrale ou en Europe, ces deux charmantes araignées participent à la biodiversité mondiale, la rendent plus riche et plus belle. Alors, si vous aussi vous êtes un passionné de nature et d’araignées, n’hésitez pas à venir explorer le Costa Rica.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire





Le blog Morpho Evasions

VOYAGES SUR MESURE

Devenez l'architecte de votre voyage au Costa Rica

AUTOTOURS

Des circuits parfaits pour découvrir le Costa Rica.

NOTRE AGENCE

Une présentation de nos valeurs et de notre vision du voyage.

Autres articles

Scroll To Top