Skip to content

VOYAGE 100% DURABLE

Le premier voyage 100% durable

13 nuits

1840 $

Tout public

Pourquoi choisir cet autotour ?

Ce voyage unique au monde a été créé après une étude appronfondie des logistiques touristiques mises en place pour la création de vos voyages mais aussi des actions concrètes des prestataires touristiques du pays. Nous avons ainsi sélectionnés plusieurs lodges répondant à plusieurs des critères ci-dessous:

Certification CST
Recyclage
Education environnementale
Circuits courts d’achats d’approvisionnement et alimentation
Autosuffisance alimentaire
Actions sociales communautaires
Intégration harmonieuse dans l’environnement
Gestion durable des déchets
Gestion durable de l’énergie
Bio digesteur
Compost
Compensation Carbone
Impact positif sur la communauté

Choisir notre voyage 100% durable c’est avant tout une démarche citoyenne, engagée, pour un tourisme écologiquement responsable et socialement équitable. Afin de vous garantir une totale transparence dans les fonds reversés pour la compensation carbone et les critères de sélection de nos lodges partenaires de ce voyage 100% durable, nous avons dressé la liste des actions concrètes réalisées par ces lodges. Nous vous présentons également l’organisme chargé de recevoir les fonds calculés en fonction des émissions carbone émises au cours de ce superbe voyage.

TELECHARGER LA BROCHURE

DEMANDEZ UN DEVIS POUR CET AUTOTOUR

DEMANDE DE DEVIS AUTOTOUR

Reservation pages autotours 2
1
2
3

Votre programme

Itinéraire détaillé

Jour 1 : San José

A l’aéroport de San José, vous êtes accueillis par notre représentant francophone qui vous remet votre carnet de voyage et vous en explique les détails avant de regagner votre hôtel en transfert privé. Selon l’heure de votre arrivée, profitez de votre temps libre pour récupérer de votre vol ou organiser une sortie culturelle.

Jour 2 : Selva Bananito

Authentique hébergement écologique au Costa Rica!
L’Eco Lodge Selva Bananito est aujourd’hui un exemple extraordinaire d’écotourisme: des services de tourisme de nature et de tourisme d’aventure nichés dans une région vierge des Caraïbes du Costa Rica, les montagnes de Talamanca. Sa réserve privée, Selva Bananito, est une zone tampon ou une zone de transition importante vers le «parc international La Amistad». Le Selva Bananito Ecolodge est devenu un exemple mondial d’écotourisme au Costa Rica.
Jour 3 : Selva Bananito
Idéalement situées dans l’environnement de jungle naturelle, les cabañas offrent le meilleur des hébergements de luxe tout en restant complètement ouvertes sur la nature luxuriante. Vous pourrez profiter de randonnées sur les volcans locaux, des sources chaudes et des excursions dans la canopée – ou détendez-vous simplement sur le hamac du porche et regardez le coucher de soleil sur les volcans.

Jour 4 : Sarapiqui

La région de Sarapiqui au Costa Rica est une mine d’attractions pour les touristes. Elle propose entre autres de faire du rafting sur la rivière du même nom, l’accès à des réserves biologiques et à la station de recherche de l’Organisation des Etudes Tropicales. On y trouve une grande diversité de faune et de flore, des sources d’eau chaude, des plantations de bananes et d’ananas, des tours en tyrolienne et plus encore. A proximité se trouvent également les cascades de La Paz et les volcans Poas et Arenal.

Jour 5 : Sarapiqui

Vous partirez à la découverte des trésors qu’abrite la réserve de l’Organisation des Études Tropicales. Après cette belle promenade en forêt avec votre guide bilingue (Anglais/Espagnol) vous profiterez du déjeuner servi dans la cantine du centre.  L’occasion d’y voir de nombreuses espèces animales également et de pouvoir discuter avec les volontaires et les scientifiques présents.

Jour 6 : La Fortuna

Ce matin, vous regagnez la ravissante petite ville de La Fortuna, dominée par le majestueux volcan Arenal. Cône parfait de 1 633 mètres d’altitude, jouxtant le superbe lac national éponyme, il offre des paysages spectaculaires qui en font l’une des destinations phares d’Amérique centrale.

Jour 7 : La Fortuna

Lors de cette journée libre, vous pouvez au choix vous rendre à la spectaculaire cascade de La Fortuna, randonner dans la jungle luxuriante jusqu’au lac Arenal, faire de la tyrolienne, emprunter des ponts-suspendus, visiter un jardin biologique, faire une balade à cheval, du vélo, du canyoning, du kayak ou vous relaxer dans des sources d’eaux thermales.

Jour 8 : La Anita

La Anita Rainforest Ranch: l’écotourisme à l’état pur!
Vivez une expérience inoubliable dans un monde de tranquillité et de beauté au cœur des tropiques humides! Vos hôtes, Ana et Pablo seront heureux de vous accueillir.

Découvrez les sentiers de la forêt ombrophile, le jardin de plantes médicinales, les légumes biologiques, déguster des fruits tropicaux et déguster une délicieuse cuisine de haute qualité, tels sont les attraits de La Anita … Bienvenue au Costa Rica!

Jour 9 : La Anita

Niché dans une petite vallée entre les volcans Miravalles, Rincon de la Vieja et Santa Maria, le ranch est entouré d’une incroyable explosion de biodiversité. caché au milieu de la forêt tropicale dense vivent plus d’espèces que l’on trouve aux États-Unis et au Canada réunis! Les amoureux de la nature seront ravis!
Chez La Anita, ils cultivent une grande variété de produits: cacao, cœur de palmier, cardamome, fruits et légumes tropicaux, plantes médicinales et une belle variété de fleurs tropicales exotiques. Pendant la visite à la ferme, ils vous montront comment ils cultivent et récoltent leurs cultures et partagent avec vous certaines des recettes traditionnelles du Costa Rica!

Jour 10, 11 et 12 : Samara

Le village de Samara est bordé d’une belle grande plage en croissant de lune de quatre kilomètres de long. Destination familiale par excellence, cette zone du pays vous permettra de terminer ce circuit par un moment de repos privilégié. A 5 min de Samara : Playa Carrillo, bordée par une rangée de cocotiers est la plage de carte postale par excellence. La baignade y est idéale.

Jour 13 : San José

Vous pourrez profiter des plages du Pacifique avant de vous rendre à San José. En chemin vous pourriez visiter la ville de Sarchi spécialisée dans la décoration de charrettes à bœufs. Cet art typique costaricien est unique et constitue l’un des symboles du pays.

Jour 14 : Retour

Votre transfert viendra vous chercher à la réception de votre hôtel et vous mènera 3heures avant le départ de votre vol à l’aéroport.

Détails
du voyage

Comment avons-nous pensé ce voyage ?

Afin de mettre en place un voyage 100% tourisme durable, nous avons dû penser à de nombreux facteurs :
Les transports
Les lodges
La logistique agence

La transparence des actions

 

Les transports

Le principal problème lors de la création d’un voyage 100% durable vient du transport en lui-même.

En effet, le transport aérien et la location de 4×4 produisent de la pollution et des gaz à effets de serre.

Pour contrebalancer cet effet néfaste nous avons calculé la production de CO2 émise par le vol Paris Charles-de Gaule-San José Juan Santa Maria. Le résultat est de 3.626 ton CO2 pour 2 passager pour un vol aller-retour. Le coût d’une compensation a ainsi été intégré dans le voyage. Soit 27.20 $USD.

Le nombre de kilomètre de ce circuit ainsi que la catégorie de véhicule étant connus nous avons également pu comptabiliser la production de Carbone émise. Celle-ci est d’environ 0.176 ton de CO2. La compensation Carbone de ce trajet terrestre est alors de 1.32$USD.

Nous vous assurons également de pouvoir bénéficier d’un loueur de voiture 100% Carbone neutre.

 

Les lodges

Notre excellente connaissance du Costa Rica nous a permis de sélectionner une dizaine de lodges répondant à nos exigences en matière d’éco tourisme. Il nous fallait ensuite établir un circuit homogène, réaliste en tenant compte des distances, des problèmes de disponibilités, de la temporalité mais également des actions concrètes réalisées par ces lodges. 

Après une étude poussée nous avons décidé de choisir les lodges suivants : Aranjuez, Selva Bananito, Selva Verde, Rancho Margot, La Anita et Hôtel Giada.

Ces lodges ont été sélectionnés grâce à leur investissement dans plusieurs de ces critères :

Certification CST

Recyclage

Education environnementale

Circuits courts d’achats d’approvisionnement et alimentation

Autosuffisance alimentaire

Actions sociales communautaires

Intégration harmonieuse dans l’environnement

Gestion durable des déchets

Gestion durable de l’énergie 

Bio digesteur

Compost

Compensation Carbone

Impact positif sur la communauté

 

La logistique agence 

Pour pouvoir prétendre à un voyage 100% durable, nous devions contempler les dépenses énergétiques émises par notre agence pour la création de ce voyage. Si le coût du travail des personnes en charge du projet est par défaut inclus dans nos charges de travail mensuelles, il n’en est pas de même des process digitaux inhérents à ce circuit.

En effet, si nous n’imprimons pas de carnet de voyage pour ce circuit, ni de vouchers, ils sont tout de même envoyés aux voyageurs avant leur arrivée au Costa Rica par email.

Or le stockage de ces données est également responsable du réchauffement climatique.

C’est donc 5 $USD de plus qui ont été calculé pour compenser cette action.

Nous maintenons malgré tout la pochette de voyage faite avec des matériaux recyclés (sauf la fermeture éclair) réalisée main par une artisane de San Carlos.

 

La transparence des actions

Il nous paraît essentiel de faire preuve d’une transparence totale quant aux actions menées par Morpho Evasions, l’argent investi dans la reforestation, la compensation Carbone et les actions sociales menées par notre agence.

C’est pourquoi nous délivrons une facture émise par l’organisme d’Etat costaricien FONAFIFO faisant preuve du versement de la somme annoncée 35$USD auprès de cet organisme.

Nous souhaitons être à l’origine d’un nouveau modèle de voyage, d’une nouvelle vision touristique et ceci ne pourra se faire que par une totale transparence.

L’action Sociale :

Morpho Evasions s’engage à réinvestir 1% du montant total du voyage dans les actions sociales que nous gérons quotidiennement.

Ces actions sont réparties sur tout le territoire costaricien avec une prédominance pour les communautés de Boca Tapada, Biolley, Isla Chira et Agua Azul.

Hébergement
Restauration

Les lodges sélectionnés pour ce voyage ont été choisi après une étude méticuleuse.
Voila les raisons de nos choix:

ARANJUEZ
L’hôtel Aranjuez situé dans le quartier historique du même nom a mis en place plusieurs actions durable :
Collecte d’eau de pluie pour le jardin et les toilettes
Circuit court pour l’alimentation
Recyclage, tri sélectif, ampoules Led, politique zéro déchets
Adaptateur pour pommeau de douche permettant l’économie de plus de 75% d’eau
Toilettes économes et urinoirs sans eau
Energie solaire pour le séchage et blanchiment des linges d’hôtellerie
Panneau solaire pour l’eau chaude des douches
Compost
Produits de nettoyage certifiés biodégradables

 

SELVA BANANITO LODGE

Leader de l’écotourisme au Costa Rica, le lodge Selva Bananito propose de compenser les émissions Carbonne issues de votre voyage.

Créateur de l’association de protection des bassins versants et création de programme d’éducation environnementale

Recrutement du personnel dans la communauté locale et achats dans les circuits courts

Construction du lodge à 80% du bois recyclé

Energie solaire

Produits d’entretien et d’hygiène bio dégradables

Implantation du lodge dans une zone déjà modifié par l’activité humaine pour une meilleure protection de l’environnement.

 

SELVA VERDE

Ce lodge est réputé mondialement. Voici quelques actions mises en place dans ce lodge :

Un système de compost.

Panneaux solaires pour chauffer l’eau et fournir de l’énergie dans les chambres. Recyclage de matériaux solides tels que; verre, papier, cartons, aluminium et autres produits.

Utilisation de la lumière du soleil pour sécher le linge.

L’utilisation de produits de nettoyage biodégradables sans dommage pour l’environnement ni impact minimum.

Distributeurs de savon rechargeables dans les salles de bain pour éviter le gaspillage. Ni produits chimiques, ni pesticides, ni herbicides, ni fongicides, mais un engrais naturel dérivé du compost utilisé dans nos jardins.

 

RANCHO MARGOT

Un des pionniers de l’écotourisme au Costa Rica, le lodge Rancho Margot a été le premier lodge reconnu Carbonne négatif au Costa Rica.

Le lodge produit 75% de son alimentation dans ses jardins.

L’électricité est issue de l’hydroélectricité

Installation de bio digesteurs ainsi qu’une utilisation intensive du compost.

Installation de toits végétaux, de transports collectifs pour les employés locaux et création de mobilier sur place.

 

LA ANITA LODGE

Outre le paysage splendide qui entoure le lodge c’est bien sa politique environnementale qui en a fait sa réputation.La Anita a intégré la communauté locale dans son projet d’écolodge. 

Les jardins qui entourent le lodge apportent la grande majorité de son alimentation. Le développement durable est le maitre mot au ranch La Anita Rainforest.

 

GIADA

Pionnier de l’éco tourisme à Playa Samara, l’hôtel Giada est reconnu pour la 5ème fois comme un hôtel carbonne neutre. 

Il répond actuellement à 7 des objectifs de tourisme durable spécifiés par L’ONU. L’hôtel possède également 4 feuilles (sur 5 possibles) du label CST (Certification for Sustainable Tourism).

Infos
pratiques

PASSEPORT/VISA
Votre passeport doit avoir une validité s’étendant au-delà de 6 mois après votre date de départ.
Pas de visa pour les ressortissants belges, français, suisses et canadiens.

TRANSPORTS
Pour louer un véhicule il faudra être muni d’une carte de crédit (d’une validité d’au moins six mois) au nom du conducteur + un passeport + un permis de conduire valide (pas forcément un permis international). Une caution (souvent avoisinant les 1000$) sera bloquée sur la carte en dépôt de garantie. L’assurance de base est toujours incluse dans le tarif journalier de la location, si vous désirez la « full » assurance ou d’autres services complémentaires, vous pourrez la souscrire au moment de la prise du véhicule. Attention, vous n’êtes pas autorisés à sortir du pays avec un véhicule de location.
Le Costa Rica est assez bien développé au niveau du réseau routier. Le pays comprend deux « autoroutes », la Caldera qui relie la capitale San Jose à Tarcoles (Pacifique) et la « Panaméricaine », qui traverse le pays du nord au sud. Les routes nationales à une voie relient le reste du pays. En général, exceptés les deux axes principaux, les routes nationales sont souvent abimées (nids de poule, trottoir qui se décomposent, ponts etc.). Les routes secondaires ou « chemin secondaire », sont pour la plupart du temps en terre ou en pierres. En période de grosse pluie ces routes sont plus difficilement accessibles. C’est pourquoi le 4X4 est souvent recommandé sur ce genre de route, Vive l’aventure ! Ce sont les qualités de ces routes qui sont responsables de la durée parfois longue de certains déplacements. Pour avoir une idée des temps de distance entre deux points, n’hésitez pas à nous consulter.
Le code de la route est identique au code français bien que le système de signalisation soit moins développé. Il n’y a pas souvent de panneaux indiquant l’arrivée dans les divers villages, mais pour savoir où vous êtes, trouvez des points de repères, églises, au-dessus des arrêts de bus, le nom des sodas (snack pour se restaurer) ou le nom des écoles parfois.
Important, les bus ont toujours la priorité, à la capitale, ils ont une voie prioritaire et dans le reste du pays, ils ont le droit de s’arrêter n’importe où pour prendre des passagers. Soyez donc vigilants lorsque vous suivez un bus ! Nous vous conseillons d’éviter de rouler la nuit à cause de manque d’éclairage sur les routes secondaires.
Le stationnement est assez facile au Costa Rica, presque tous les hôtels sont dotés de parking et dans les villes et villages, vous trouverez des parkings payants sous surveillance. Il s’agit la plupart du temps d’un tarif unique à la journée qui reste bon marché. Si vous vous garez en rue, des gardes vêtues d’un gilet fluorescent vous surveillent votre véhicule en échange d’un pourboire. Vous donnez ce que vous voulez, en général de 100 à 500 colones (environ 0,50€) en fonction de la durée de stationnement. Soyez quand même vigilants lorsqu’il s’agit de zones touristiques où le prix du stationnement peut varier du simple au double à 500m d’écart.
Les adresses au Costa Rica sont basées sur un système d’orientation géographique, ni numérotation, ni nom de rue, votre hôtel se trouvera par exemple à 100m nord de l’Eglise et à 150m l’ouest du collège San Juan

BUDGET ET CHANGE

Monnaie nationale : le colon (1 EUR=620 colones). Pour vos achats courants (ex : boissons, nourriture, souvenirs, etc.) ; nous vous recommandons de payer en Colones. Vous pourrez vous procurer des Colons sur place à votre arrivée à l’aéroport, auprès des bureaux de changes ou dans des distributeurs automatiques (Visa/MasterCard) que vous trouverez dans les principales villes du pays.
Le Dollar américain reste une monnaie de référence et nous vous conseillons de vous munir de Dollars en petites coupures avant de partir.
Quand vous quitterez le pays, vous devrez vous acquitter d’une taxe d’aéroport (29 $US).
Pour les repas, prévoyez entre 5 et 15$ par personne pour un repas chaud typique.

POURBOIRES

Il s’agit d’une pratique usuelle et non obligatoire. Selon votre satisfaction, à la fin d’une prestation ou à la de votre voyage, il est d’usage de donner un pourboire à votre guide et à l’équipe locale. Il doit être adapté au niveau de vie du pays et de la durée du votre séjour. C’est votre geste d’appréciation par rapport à la prestation reçue.
D’autre part, dans certains établissements, les prix n’incluent ni les taxes (13%) ni le service (10%).

HEURE LOCALE
 
GMT-6
En été, le Costa Rica est en retard de 8h par rapport à la France et à la Belgique.
En hiver, le Costa Rica est en retard de 7h par rapport à la France et à la Belgique.

ELECTRICITE

110V, 60 Hz, prises plates de type américaines.

CLIMAT

Tropical, en général humide et chaud. La température moyenne est de 23°C à San José, 31°C sur la côte et au nord, à peine plus frais la nuit et ceci toute l’année. En altitude, la température chute vite : à 3000m, il fait de 5 à 15°C.
Il y a deux saisons distinctes au Costa Rica : l’hiver, humide de mai à novembre (pluies brèves mais torrentielles), l’été, de décembre à avril (soleil et ciel dégagé).
On peut voyager au Costa Rica toute l’année, car il ne pleut jamais la journée complète.
Chaque période de l’année présente ses avantages :
-         De janvier à avril : soleil, vent et sécheresse sur le versant Pacifique. Attention, la saison sèche est moins marquée sur le versant Caraïbe.
-         En avril-mai : c’est le printemps, la saison des pluies commence fin mai.
-         En juin-juillet : c’est le « veranillo », le petit été ! Les pluies diminuent sur l’ensemble du pays.
-         D’août à octobre : Belles périodes ensoleillées sur la côte Caraïbe.
-         D’octobre à Décembre : périodes ensoleillées interrompues par des averses. Décembre, retour de la saison sèche annoncée par des alizés sur le pacifique.

LES BAGAGES

Nous vous conseillons de prendre des bagages légers, d’autant plus que l’on peut facilement faire laver son linge sur place. Par mesure de précaution, pensez à emporter dans votre bagage « cabine », votre nécessaire pour quelques jours au cas où votre bagage n’arriverait pas en même temps que vous !
Nous vous soumettons cependant une petite liste :

-vêtements légers en coton
- Pantalons en toile
- Chemises à manches longues contre les moustiques
- Un gilet/pull
-Une veste coupe-vent imperméable
-poncho de pluie ou parapluie
-pantalons courts et t-shirts
-maillot de bain
-chapeau/casquette
-crème solaire
-anti-moustiques
-lunettes de soleil
-lampe de poche
-chaussures de marche fermées
-appareil photo
-adaptateur
- un sac à dos léger pour les excursions
- un réveil

Evitez d’amener des bijoux de valeur, des vêtements ou sacs en cuir et des valises volumineuses solides, moins pratiques à transporter que des sacs souples lors des circuits.

ALIMENTATION - EAU

L’eau est potable dans tout le pays sauf dans certaines zones reculées telles que Corcovado ou encore Tortuguero où les hôtels mettront à votre disposition de l’eau potable à volonté.

Si vous consommez des fruits achetés en bord de route, pensez à les laver avec de l’eau potable.
La grande majorité des plats costariciens sont composés de riz et de haricots noirs. Le plat le plus populaire s’appelle le « casado » ( homme marié) qui comprend outre ces deux aliments, des bananes cuites, de la salade et au choix du poulet, de la viande ou encore du poisson.
Le poisson le plus réputé s’appelle le Tilapia et se mange le plus fréquemment en friture. D’autres plats tels que les chicharones « viande de boeuf frite » ou chifrijo « haricot, riz, tomate, avocat, bœuf cuit, se consomme comme tapas dans les bars.

SANTE

Composez-vous une pharmacie de première urgence.
(Analgésique, anti-diarrhéiques, laxatif, antiacide, désinfectant, pansements, compresses stérilisées, …)

Recommandations :
Dengue : Les risques de contagion par piqures de moustiques sont faibles. Il est conseillé de se protéger par application de crème ou spray répulsifs. Nous n’encourageons pas l’usage de traitements préventifs alors qu’ils ne sont pas nécessaires.
Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer au Costa Rica.
Si vous transitez par un pays d’Amérique du Sud (Colombie, Panama,), vérifiez que la compagnie aérienne ne vous recommande de faire le vaccin de la fièvre jaune pour entrer au Costa Rica.

DEMANDEZ UN DEVIS POUR CET AUTOTOUR

DEMANDE DE DEVIS AUTOTOUR

Reservation pages autotours 2
1
2
3

LOCATION DE VOITURE AU COSTA RICA

Louez votre voiture au Costa Rica l'esprit tranquille avec Morpho Evasions. GPS en français inclus gratuitement.

Scroll To Top